Actualités

Jean Teulé et l’ACBD

De gauche à droite, Jean Teulé, Hervé Cannet (président de l’ACBD de l’époque) et l’auteur René Sterne, recevant à Angoulême en 1989 son « Bloody Mary » (en réalité un jus de tomate…) pour « Le Repaire du Katana », deuxième tome de sa série « Adler » (Le Lombard). Photo Pascal Vigneron.

La disparition de Jean Teulé, mort le 18 octobre a 69 ans, remet en mémoire la fondation de notre association.
C’était en 1984, et les journalistes qui couvraient le Festival d’Angoulême en étaient encore au stade du pot improvisé en matière d’association. Une BD avait, cette année là, recueillie pléthore de critiques positives : Bloody Mary, l’adaptation du roman de Jean Vautrin, sur un scénario d’icelui et une mise en images de Jean Teulé. Au delà de la force de l’histoire, c’est le traitement graphique de Teulé qui séduisait : un détournement de photos et de photocopies re-dessinées, qui créait une réalité vaporeuse soulignée par des couleurs pastel.

Pour nous, Bloody Mary devait figurer au palmarès d’Angoulême 84. Quand nous avons appris que le jury l’avait ignoré, nous avons décidé de créer un prix de la presse et de le remettre solennellement à Jean Teulé lors de la proclamation officielle du palmarès. Sans « magnifique objet d’art », sans même un diplôme ad hoc pour concrétiser ce prix , nous avons choisi de remettre au lauréat… un verre de bloody mary ! Jean n’était pas disposé à avaler une mixture vodka / jus de tomate / Tabasco à 11h du matin, et nous avions alors récupéré en urgence un simple jus de tomate au bar en face de l’Hôtel de Ville, que Jean a sifflé sans broncher !
Le maire et les autorités du Festival ont applaudi. Le soir même, les plus sobres d’entre nous décidaient la création de l’ACBD, dont longtemps le prix a été… un verre de bloody mary.

Que Jean Teulé soit ici remercié pour l’éternité, d’avoir indirectement inspiré la création de notre association !

Pierre Ganz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

deux × 3 =

En lien avec cet article