Actualités / Communiqués / Prix Asie de la Critique ACBD

River End Café d’Akio Tanaka, 18e Prix Asie de la Critique ACBD

L’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD) décerne le Prix Asie de la Critique ACBD 2024 à River End Café d’Akio Tanaka, publié aux éditions Shiba. Ce prix distingue une bande dessinée asiatique remarquable parue en français entre juillet 2023 et juin 2024.

Connu pour le traumatisant Coq de combat (éd. Delcourt), Akio Tanaka enchaîne inlassablement les planches virtuoses depuis plus de quarante ans. Son style, qui allie puissance et lyrisme, a laissé une empreinte indélébile dans le manga pour adultes et se voit aujourd’hui auréolé d’une reconnaissance méritée. L’ACBD salue sa dernière série en date (9 tomes prévus), River End Café, pour son habile équilibre entre drame, comédie et mystère, le tout porté par un dessin impérial, mais aussi une touchante sensibilité. Car l’auteur s’intéresse ici à Ishinomaki, sa ville d’origine, gravement endommagée par la catastrophe du 11 mars 2011. Nous suivons la lycéenne Saki, qui a tout perdu suite au séisme et cherche tant bien que mal à trouver sa place. Le hasard la mènera au « River End Café », un estaminet où des habitués se donnent rendez-vous, confiant leurs joies et peines à un drôle de tenancier…

Cette œuvre succède à Darwin’s Incident (éd. Kana) de Shun Umezawa. Notons à ce titre que l’ACBD vous offre, cet été, une série d’entretiens exclusifs réalisés au Japon sur le thème de la revue culte Afternoon, qui est le berceau de Darwin’s Incident. Nous avons interviewé la rédaction de ce mensuel ainsi que trois mangakas de l’écurie : Shun Umezawa, Tsutomu Takahashi (Bakuon Rettô) et Yuki Urushibara (Mushishi). La série d’été «  L’ACBD à Tokyo  » est disponible ici !

Les autres titres en compétition pour le Prix Asie de la Critique ACBD 2024 étaient :

  • Joyeux démons, éd. Atelier Akatombo (Sakumo Okada)
  • Kujô l’implacable, éd. Kana (Shôhei Manabe)
  • The Summer Hikaru died, éd. Pika (Mokumokuren)
  • Thunder3, éd. Pika (Yuki Ikeda)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2 × cinq =

En lien avec cet article