Prix Asie de la Critique ACBD 2012

© Yoshihiro Tatsumi / Cornélius© Yoshihiro Tatsumi / Cornélius© Yoshihiro Tatsumi / Cornélius

Une vie dans les marges
de Yoshihiro Tatsumi (1935)
Traduit du Japonais par Victoria Tomoko Okada et Nathalie Bougon
Éditions Cornélius, 2011

Acteur incontournable d’une époque fondatrice du manga, Yoshihiro Tatsumi offre, avec Une vie dans les marges un témoignage exceptionnel sur les milieux éditoriaux et le Japon de l’immédiate après-guerre. Fresque autobiographique, roman social et document historique, ce livre-somme est un chef-d’oeuvre capable de toucher le passionné comme le néophyte.
Pour l’amateur de bande dessinée, il donne à voir de l’intérieur la manière dont le manga s’est construit dans ces années-là, passant en peu de temps de l’âge d’or à l’âge industriel. Il invite dans cette évocation les figures mythiques de ce domaine et nous les montre telles qu’elles étaient avant que l’histoire ne les statufient. Pour le profane, Une vie dans les marges dresse un tableau unique du Japon des années d’après-guerre et de ses classes populaires luttant pour la survie quotidienne. De l’essor économique des années 1950 jusqu’aux crises des années 1960, Tatsumi dépeint avec force un pays et une société en pleine mutation.

© Cornélius

Une vie dans les marges est l’autobiographie dessinée de Yoshihiro Tatsumi, publiée en deux volumes aux éditions Cornélius. Cet auteur né en 1935 a une importance particulière dans l’histoire du manga : après avoir voué dans sa jeunesse un véritable culte à Osamu Tezuka, qu’il a rencontré, Tatsumi trouve sa propre voie artistique en fondant le gekiga, un genre narratif en rupture avec les codes du manga classique. Osant un traitement et un dessin réalistes, des sujets adultes et thèmes sociaux souvent noirs et dramatiques, le gekiga a ouvert de nouveaux chemins à toute une génération de dessinateurs.

© Jérôme Briot / ACBD

> plus d’infos…
> communiqué de presse 


Vidéo de la remise du Prix Asie de la Critique 2012

Tous droits réservés.