La Sélection du Prix jeunesse ACBD 2016

Blois, le 19 novembre 2016

La sélection du Prix jeunesse ACBD 2016

 

 Dans le cadre du Festival de la bande dessinée de Blois « bd BOUM » et en préparation du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, le Comité de sélection du Prix jeunesse ACBD dévoile sa sélection de cinq titres :

  • Les Effroyables Missions de Margo Maloo par Drew Weing, Éditions Gallimard
  • La Poudre d’escampette par Chloé Cruchaudet, Éditions Delcourt
  • Roller Girl par Victoria Jamieson, Éditions 404
  • Space Boulettes par Craig Thomson, Éditions Casterman
  • Supers T2 par Dawid et Frédéric Maupomé, Éditions la Gouttière

Selection Prix jeunesse ACBD 2016

L’ensemble des adhérents de l’ACBD vont élire le lauréat parmi ces cinq titres afin de « soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur y déploie ».

Ce premier prix jeunesse ACBD, parrainé par Emmanuel Guibert sera remis le samedi 3 décembre 2016 à 16h30 dans le cadre du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil en ouverture de sa soirée BD.

 

Le Comité de sélection du Prix de la Jeunesse ACBD est composé de Jérôme Briot (Zoo), Benoît Cassel (Planetebd.com), Anne Douhaire (FranceInter.fr), Yael Eckert (La Croix), Laurent Mélikian (le Magazine des Espaces culturels), Sébastien Moig (MaXoE.com), Aurélien Pigeat (Actuabd.com) avec le concours d’Hélène Beney (Disney Girl), Damien Canteau (nrblog.fr), Nicolas Fréret (RTL Canada), Boris Henry (BDselection.com), Juliette Salin (Le Monde des ados), Patrick Sichère (Arthrorama) et Laurent Turpin (BDzoom.com)

 

Laurent Mélikian,
coordinateur du Prix jeunesse ACBD 2016,
et le bureau de l’ACBD :

  Fabrice PIAULT (Livres Hebdo)
  Antoine GUILLOT (France Culture)
  Laurence LE SAUX (Télérama, BoDoï)
  Laurent TURPIN (bdzoom.com)
  Anne DOUHAIRE (franceinter.fr)
  Patrick GAUMER (Dictionnaire mondial de la BD “Larousse”)
  Jérôme BRIOT (Zoo)

 

télécharger le communiqué

Prix de la Critique ACBD 2017 : Les 15 titres en débat à Blois

Paris, le 12 novembre 2016

GRAND PRIX DE LA CRITIQUE ACBD 2017

Liste des 15 bandes dessinées sélectionnées pour le débat de l’ACBD à Blois

  

 Le Grand Prix de la Critique ACBD a pour ambition de « soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur y déploie ». Les votes des 88 membres actifs de l’Association des Critiques et journalistes de BandeDessinée (ACBD) ont abouti à la liste suivante, présentée parordre alphabétique des titres :

  • L’Anniversaire de Kim Jong-il de Mélanie Allag et Aurélien Ducoudray, Delcourt
  • L’Été Diabolik d’Alexandre Clérisse et Thierry Smolderen, Dargaud
  • Kobane Calling de Zerocalcare, Cambourakis
  • La Légèreté de Catherine Meurisse, Dargaud
  • Melvile T2 : L’Histoire de Saul Miller de Romain Renard, Le Lombard
  • Monsieur désire ? de Virginie Augustin et Hubert, Glénat
  • L’Odeur des garçons affamés de Frederik Peeters et Loo Hui Phang, Casterman
  • Patience de Daniel Clowes, Cornélius
  • Pereira prétend de Pierre-Henry Gomont [d'après Antonio Tabucchi], Sarbacane
  • Le Rapport de Brodeck T2 : L’Indicible de Manu Larcenet [d’après Philippe Claudel], Dargaud
  • S’enfuir : récit d’un otage de Guy Delisle, Dargaud
  • Shangri-La de Mathieu Bablet, Ankama
  • Stupor Mundi de Néjib, Gallimard
  • Un bruit étrange et beau de Zep, Rue de Sèvres
  • Les Voyages d’Ulysse d’Emmanuel Lepage, René Follet et Sophie Michel, Daniel Maghen

  

Les journalistes et critiques membres actifs de l’ACBD vont maintenant se réunir pour débattre, le samedi 19 novembre 2016, à Blois, dans le cadre du Festival « bd BOUM ».

 BDBOUM33-800

Ils annonceront, le soir même, la sélection des 5 titres issus de cette liste, albums parmi lesquels tous les membres actifs de l’ACBD choisiront par correspondance, dans les jours suivants, le Grand Prix de la Critique ACBD 2017.

 

Le bureau de l’ACBD :
  Fabrice PIAULT (Livres Hebdo)
  Antoine GUILLOT (France Culture)
  Laurence Le SAUX (Télérama, BoDoï)
  Laurent TURPIN (bdzoom.com)
  Anne DOUHAIRE (franceinter.fr)
  Patrick GAUMER (Dictionnaire mondial de la BD “Larousse”)
  Jérôme BRIOT (Zoo)

 

> télécharger le communiqué

La Femme aux cartes postales, Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise 2016

Montréal – Paris, le 28 octobre 2016  

 

L’ACBD, l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée, a le plaisir de décerner le Prix de la critique de la bande dessinée québécoise 2016 au roman graphique La Femme aux cartes postales, de Jean-Paul Eid et Claude Paiement, édité par La Pastèque.

 

LA DAME AUX CARTES POSTALES - COUVLa Femme aux cartes postales a séduit une large majorité des votants, qui tiennent à souligner sa qualité exceptionnelle sur tous les plans, et notamment celui de l’intrigue. L’album met en scène Rose, une jeune femme qui quitte son village dans la région québécoise de la Gaspésie avec le rêve de briller dans les prestigieux cabarets de Montréal à la fin des années 1950, et une maison abandonnée, mise aux enchères au début des années 2000 dans ce même village. Il s’y cache un secret.

 

Jean-Paul Eid, coscénariste et dessinateur de La Femme aux cartes postales, est l’auteur de la série populaire Jérôme Bigras.

Claude Paiement, coscénariste, est auteur et metteur en scène. Il avait déjà collaboré avec Jean-Paul Eid sur la bande dessinée Le Naufragé du Memoria.

 

Le Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise, qui vise à mettre en avant la créativité, la diversité et la richesse de la bande dessinée québécoise au-delà des frontières du Québec, sera remis le vendredi 18 novembre 2016 à 16h30 au Salon du livre de Montréal, en présence de Jimmy Beaulieu, lauréat l’an passé.

 

La Femme aux cartes postales a été choisie par un vote des adhérents de l’ACBD parmi 154 bandes dessinées québécoises publiées entre le 1er juillet 2015 et le 30 juin 2016.

 

L’ACBD tient à recommander la lecture des deux autres BD finalistes du Prix :

 - La Demoiselle en blanc, d’Éléonore Golberg et Dominick Parenteau-Lebeuf, publié chez Mécanique Générale.

- Whitehorse, Première partie, de Sam Cantin, publié chez Pow Pow.

 

Prix Québec 2016 - sml
Le Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise a pour ambition, au même titre que le Grand prix de la critique ACBD, de « soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur y déploie ».

 

L’ACBD compte 86 journalistes et critiques qui parlent régulièrement de bande dessinée dans les médias dans l’espace francophone européen et québécois.

              

 

Nicolas Fréret

Coordinateur du Prix de la critique ACBD de la BDQ,

tél. +1-514-927-3014 / nico.freret@gmail.com

 

et le bureau de l’ACBD :
  Fabrice PIAULT (Livres Hebdo)
  Antoine GUILLOT (France Culture)
  Laurence Le SAUX (Télérama, BoDoï)
  Laurent TURPIN (bdzoom.com)
  Anne DOUHAIRE (franceinter.fr)
  Patrick GAUMER (Dictionnaire mondial de la BD “Larousse”)
  Jérôme BRIOT (Zoo)

 

> télécharger le communiqué

L’ACBD lance son « Prix jeunesse ACBD »

Paris, mercredi 12 octobre 2016

Consciente de l’importance accrue de la production jeunesse dans la BD, et parce que les enfants sont les futurs lecteurs, l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée) crée un « Prix jeunesse ACBD ».

Prix jeunesse ACBD 2016Comme son grand frère, le Grand Prix de la Critique ACBD, le Prix jeunesse ACBD a pour ambition de « soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée à destination des enfants, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, sa nouveauté de propos ou les moyens déployés par l’auteur ».

Ce prix sera remis le 2 décembre au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. Auparavant une liste de cinq titres, proposée par le comité de sélection, aura été annoncée à Blois lors du Festival BD Boum le 19 novembre. Les cinq titres seront sélectionnés parmi des bandes dessinée jeunesse parues entre le 1er novembre 2015 et le 31 octobre 2016.

Pour cette première édition, le parrain sera Emmanuel Guibert.

 

L’ACBD compte 87 journalistes et critiques qui parlent régulièrement de bande dessinée dans la presse régionale et nationale écrite, audiovisuelle et numérique.

Le comité de sélection du Prix jeunesse ACBD 2016 :
  Hélène Beney (Canal BD Magazine, Le Magazine Album, Disney Girl, Zoo)
  Damien Canteau (nrblog.fr/casedepart)
  Benoît Cassel (planetebd.com)
  Anne Douhaire (Franceinter.fr)
  Yaël Eckert (La Croix)
  Nicolas Fréret (RTL Canada, Agence QMI, Canoe.ca)
  Boris Henry (bdselection.com, L’Avis des bulles, Ventilo, Zoo, BSC News)
  Laurent Mélikian (le Magazine des espaces culturels, Les Nouvelles d’Arménie)
  Aurélien Pigeat, (actuabd.com)
  Juliette Salin (Le Monde des ados/Fleurus Presse)
  Patrick Sichère (Arthrorama, La Belle Prod )
  Laurent Turpin (BDzoom.com)

 

Coordinateur du Prix jeunesse ACBD :
Laurent Mélikian
lomelikian@gmail.com

 

Le bureau de l’ACBD :
  Fabrice PIAULT (Livres Hebdo)
  Antoine GUILLOT (France Culture)
  Laurence Le SAUX (Télérama, BoDoï)
  Laurent TURPIN (bdzoom.com)
  Anne DOUHAIRE (franceinter.fr)
  Patrick GAUMER (Dictionnaire mondial de la BD “Larousse”)
  Jérôme BRIOT (Zoo)

 

télécharger le communiqué

 

Les finalistes du 2ème Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise

Montréal – Paris, le jeudi 6 octobre 2016

Les finalistes du 2e Prix de la critique ACBD
de la bande dessinée québécoise

L’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD) a le plaisir de dévoiler la liste des trois finalistes pour le Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise 2016 : 

  • « La Demoiselle en blanc » de Dominick Parenteau-Lebeuf et Éléonore Goldberg, Mécanique Générale
  • « La Femme aux cartes postales » de Jean-Paul Eid et Claude Paiement, La Pastèque.
  • « Whitehorse » de Samuel Cantin, Pow Pow

ACBD - Sélection BDQ 2016

Ces trois titres ont été sélectionnés démocratiquement par les membres de l’ACBD parmi les 154 bandes dessinées publiées au Québec entre le 1er juillet 2015 et le 30 juin 2016.

 

Le 2ème Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise (BDQ) sera remis à son auteur en public au Salon du livre de Montréal, le vendredi 18 novembre 2016.

Le Prix de la critique de la bande dessinée québécoise assure une reconnaissance internationale francophone annuelle pour la BDQ. Il vise à mettre en avant la créativité, la diversité et la richesse de la BDQ au-delà des frontières du Québec.

Il a également pour ambition, au même titre que le Grand prix de la critique ACBD, de  « soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur y déploie ».

L’ACBD compte 85 journalistes et critiques qui parlent régulièrement de bande dessinée dans les médias dans l’espace francophone européen et québécois.

 

Nicolas Fréret
Coordonnateur du Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise
Coordonnées: +1-514-927-3014 / nico.freret@gmail.com

et le bureau de l’ACBD

 

télécharger le communiqué

Prix Asie de la Critique ACBD 2016 : Chiisakobé

Prix Asie de la critiqueParis, le 7 juillet 2016

Chiisakobé de Minetarô Mochizuki
10e Prix Asie de la Critique ACBD

 
Dans le cadre du festival Japan Expo, l’ACBD décerne le Prix Asie de la Critique ACBD 2016 à Chiisakobé de Minetarô Mochizuki publié aux éditions Le Lézard noir.

Ce prix distingue une bande dessinée asiatique remarquable parue en français entre juillet 2015 et juin 2016. 

 

Après le décès accidentel de ses parents, et l’incendie qui ravagea l’entreprise familiale, le jeune maître-charpentier Shigeji décide de reprendre l’affaire envers et contre tout. Il reçoit le soutien discret chiisakobe-vol1et efficace de Ritsu, une amie d’enfance embauchée comme gouvernante qui a  apporté dans ses bagages cinq orphelins tumultueux.

Loin de l’intrigue post-apocalyptique de Dragon Head, et des pirates modernes de Maiwai, Minetarô Mochizuki change radicalement de registre et de style graphique avec Chiisakobé, adaptation en manga d’un roman historique de Shûgorô Yamamoto écrit en 1957. Ce roman se passait à l’époque Edo, Mochizuki a préféré le transposer dans un Japon actuel. Mais peu importe l’époque : « Les temps ont beau changer, ce qui est important c’est l’humanité et la volonté ». Dessin épuré d’une élégance remarquable, originalité des cadrages, Chiisakobe est une peinture de l’âme japonaise, quand les petites attentions et chaque geste esquissé révèlent les sentiments plus sûrement que des paroles.

 

Les quatre autres titres en compétition pour le Prix Asie de la Critique ACBD 2015 étaient :

  • Anguilles démoniaques, de Yusuke Ochiai et Yû Takada, éditions Komikku
  • Le Club des divorcés, de Kazuo Kamimura, éditions Kana
  • Les Enfants de la baleine, d’Abi Umeda, éditions Glénat
  • Unlucky Young Men, de Kamui Fujiwara et Eiji Ôtsuka

L’ACBD tient à conseiller l’ensemble de ces cinq mangas qui témoignent de la qualité et de la diversité de la bande dessinée asiatique. 

 

 Jérôme Briot,
coordinateur du Prix Asie de la Critique ACBD 2015
et le bureau de l’ACBD :

   Fabrice PIAULT (Livres Hebdo)
   Antoine GUILLOT (France Culture)
   Laurence Le SAUX (Télérama, BoDoï)
   Laurent TURPIN (bdzoom.com)
   Anne DOUHAIRE (franceinter.fr)
   Patrick GAUMER (Dictionnaire mondial de la BD “Larousse”)
   Jérôme BRIOT (Zoo)

 

> télécharger le communiqué

Les 20 indispensables de l’été 2016

indispensables_small

 « C’est l’été : lisez des BD ! »

 Paris, le 21 juin 2016

Toute l’année, les journalistes de l’ACBD, spécialisés en bande dessinée, ont la chance de lire des milliers d’albums… et souhaitent orienter les lecteurs parmi la masse des nouveautés. Pour vous aider à choisir les BD que vous emporterez en vacances, voici par ordre alphabétique les 20 titres qui ont le plus retenu leur attention ces derniers mois :

  • Astrid Bromure T2 : Comment atomiser les fantômes de Fabrice Parme, éditions Rue de Sèvres
  • Chlorophylle T1 : Chlorophylle et le monstre des trois sources de René Hausman et Jean-Luc Cornette, éditions Le Lombard 
  • Ce qu’il faut de terre à l’homme de Martin Veyron (d’après Léon Tolstoï), éditions Dargaud
  • Cruelle de Florence Dupré la Tour, éditions Dargaud
  • Juliette T1 : Les Fantômes reviennent au printemps de Camille Jourdy, éditions Actes Sud
  • La Légèreté de Catherine Meurisse, éditions Dargaud
  • L’Adoption T1 : Qinaya d’Arno Monin et Zidrou, éditions Bamboo/Grand Angle
  • L’Été Diabolik d’Alexandre Clérisse et Thierry Smolderen, éditions Dargaud
  • L’homme qui tua Lucky Luke de Matthieu Bonhomme, éditions Lucky Comics
  • L’Odeur des garçons affamés de Frederik Peeters et Loo Hui Phang, éditions Casterman
  • La Maison de Paco Roca, éditions Delcourt
  • Les Cahiers d’Esther : Histoires de mes 10 ans de Riad Sattouf, éditions Allary
  • Les Vieux Fourneaux T3 : Celui qui part de Paul Cauuet et Wilfrid Lupano, éditions Dargaud Benelux
  • Luc Leroi : Plutôt plus tard de Jean-C. Denis, éditions Futuropolis
  • Melvile T2 : L’Histoire de Saul Miller de Romain Renard, éditions Le Lombard
  • Ô vous, frères humains de Luz (d’après Albert Cohen), éditions Futuropolis
  • Stupor Mundi de Néjib, éditions Gallimard
  • Un maillot pour l’Algérie de Javi Rey, Kris et Bertrand Galic, éditions Dupuis
  • Une mystérieuse mélodie ou comment Mickey rencontra Minnie de Cosey, éditions Glénat Disney
  • Watertown de Jean-Claude Götting, éditions Casterman

 ACBD_Indispensables2016

À partir de la liste de toutes les nouveautés bandes dessinées parues entre le 1er novembre 2015 et le 6  juin 2016 (2327 titres), les 84 membres actifs de l’ACBD ont choisi, chacun, 10 albums qui leur ont semblé incontournables ; ceci afin de sélectionner 20 titres que l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée met en avant pour l’été. Cette liste est le résultat de leur vote.

 

Bédéphilement vôtre,

Le bureau de l’ACBD

Président : Fabrice Piault (Livres Hebdo)
Vice-président : Antoine Guillot (France Culture)
Vice-présidente : Laurence Le Saux (Télérama, BoDoï.com)
Secrétaire général : Laurent Turpin (BDzoom.com) 
Secrétaire adjointe : Anne Douhaire (Franceinter.fr)
Trésorier : Patrick Gaumer (Dictionnaire mondial de la BD Larousse)
Trésorier adjoint : Jérôme Briot (Zoo)

 

 

télécharger le communiqué

Rapport 2015 sur la production de BD au Québec

Montréal – Paris, le 14 avril 2016

BDQ 2015 : la bande dessinée québécoise en pleine croissance

Le rapport annuel sur la production de BD au Québec rédigé par Michel Viau, au nom de l’Association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACBD), est désormais disponible. Il présente l’activité éditoriale et recense tous les albums publiés par des éditeurs, peu importe leur taille, ainsi que les albums autopubliés.

 

RapportViau_BDQ2015-couv

L’an dernier, la bande dessinée québécoise a poursuivi sa croissance avec un nombre record d’albums parus. Au total, 217 bandes dessinées ont été éditées en 2015. Cette progression, constante depuis le début des années 2000, témoigne de la vitalité du secteur et de l’intérêt grandissant que lui portent les lecteurs québécois.

Toutefois, « le principal événement de cette année est un certain désengagement des éditeurs québécois vis-à-vis de l’Europe francophone », constate Michel Viau. Jusqu’à récemment, ce marché était considéré comme un débouché naturel, et parfois vital, pour la production québécoise. Toutefois, c’est maintenant vers le marché anglo-saxon – américain et canadien-anglais – que de plus en plus d’éditeurs québécois se tournent.

Quelques chiffres pour l’année 2015 :
- 194 albums de bandes dessinées ont été publiés au Québec par 56 éditeurs différents.
- 23 albums autoédités.
- 166 albums sont en français (76,4 % de la production annuelle)
- 49 albums en anglais (22,6 % de la production)
- 2 albums bilingues (0,9 % de la production)
- 5 éditeurs se partagent 40,5 % de la production (Drawn & Quarterly, Presses aventures, Michel Quintin, La Pastèque et Scholastic Canada)
- 60 albums sont des traductions (27,6 % de la production).
- 17 albums ont été uniquement édités en numérique (6,4 % de la production).
- 142 albums sont humoristiques ou teintés d’humour (65,4 % de la production).

L’ACBD compte 84 journalistes et critiques qui parlent régulièrement de bande dessinée dans les médias dans l’espace francophone européen et québécois.

Nicolas Fréret
Coordonnateur du Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise
tél. +1-514-927-3014 / nico.freret@gmail.com

et le bureau de l’ACBD

 

 > Télécharger le Rapport Viau – BDQ 2015

Rapport Ratier 2015 sur la production de bandes dessinées

actualités – décembre 2015

Le rapport 2015 sur la production de bandes dessinées dans l’espace francophone européen, rédigé et coordonné par Gilles Ratier, secrétaire général de l’ACBD, est disponible :

rapportRatier2015_couv

À découvrir et à télécharger : Rapport ACBD 2015 : l’année de la rationalisation

Grand Prix de la Critique ACBD 2016

Communiqué du 8 décembre 2015

L’ACBD, l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée, décerne le Grand Prix de la Critique ACBD 2016 à « Zaï zaï zaï zaï » de Fabcaro, édité chez 6 pieds sous terre.

 

Zaï zaï zaï zaïDans « Zaï zaï zaï zaï », Fabrice Caro, dit Fabcaro, 42 ans, regarde le monde frontalement, en esquissant un pas de côté pour ne pas se le prendre en pleine tête. D’un trait réaliste, mais léger, en usant d’un dessin minimaliste dans lequel les postures comptent plus que les visages et les détails, où les décors sont à peine posés, Fabcaro raconte une fuite en avant devant le réel qui joue sur les codes de notre quotidien, les détourne par l’absurde et nous interpelle. « Zaï zaï zaï zaï » est le miroir grinçant et drôle de nos petites vies confortables et apeurées. Journalistes, retraités, gendarmes, caissières, députés, vous et moi, chacun en prend pour son grade. Fabcaro n’épargne même pas le héros à boucle d’oreille dans lequel on reconnaît l’auteur.

 

Fabcaro appartient à l’école Fluide glacial et à celle du Psikopat, ces revues historiques qui assument la BD d’humour, faussement bête et, s’il le faut, potache. La poilade qui fait réfléchir. Ce n’est sans doute pas un hasard si le premier album auquel il participe, en 2005, est une adaptation florilège des textes de Pierre Desproges. Souvent scénariste pour les autres, Fabcaro cultive les idées qui s’épanouissent en un strip ou une planche. Et s’affirme comme un créateur d’émotions mêlées qui font naître chez le lecteur à la fois sourire et malaise.

 

zaizai_case

Fabcaro a notamment signé « Parapléjack » à La Cafetière, « Talk Show » chez Vide Cocagne, « Jours de gloire » chez Altercomics, « Z comme Diego » (dessin de Fabrice Erre) chez Dargaud, « Mars » (dessin de Fabrice Erre) chez AUDIE/Fluide glacial, et même, tout récemment, les scénarios des « Impétueuses Tribulations d’Achille Talon » chez Dargaud (dessin de Serge Carrère). 

 

Fabcaro est aussi guitariste, chanteur, auteur-compositeur de rock. Il a également publié en 2006, dans la collection blanche des éditions Gallimard, le roman « Figurec » adapté en bande dessinée par Christian de Metter aux éditions Casterman.

 


Le Grand Prix de la Critique ACBD a pour ambition de « soutenir et mettre en valeur, dans un esprit zaizai_case3de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur y déploie. »

 

L’ACBD compte 87 journalistes et critiques qui parlent régulièrement de bande dessinée dans la presse régionale et nationale écrite, audiovisuelle et numérique. Le Grand Prix de la Critique ACBD 2016 a été choisi parmi les 3 923 nouveaux titres publiés dans l’espace francophone européen (France, Belgique, Suisse) entre novembre 2014 et fin octobre 2015.

 

Le bureau de l’ACBD

Fabrice PIAULT (Livres Hebdo)
Antoine GUILLOT (France Culture)
Jean-Christophe OGIER (France Info)
Gilles RATIER (L’Écho du Centre)
Laurent TURPIN (bdzoom.com)
Patrick GAUMER (Dictionnaire mondial de la BD “Larousse”)
Jérôme BRIOT (Zoo)

 

télécharger le communiqué