Grand Prix de la Critique 2007

© Pascal Rabaté / Futuropolis© Pascal Rabaté / FuturopolisRemise du Grand Prix 2007 : Jean-Christophe Ogier, Étienne Davodeau et Pascal Rabaté © Laurent Mélikian / ACBDDessin offert par Étienne Davodeau à Pascal Rabaté - DR© ACBD

Les Petits Ruisseaux. Sex, drug and rock’n roll
de Pascal Rabaté (1961)
Éditions Futuropolis, 2006

Avec ce prix, l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée), consacre, pour la deuxième fois, un auteur exigeant, spécialiste de la chronique villageoise. Pascal Rabaté avait été honoré en 1998 pour son album Un ver dans le fruit.
Les Petits Ruisseaux aborde, avec beaucoup d’humour et de tendresse, les amours du grand âge, l’un des derniers sujets tabous de la société française, sans jamais tomber dans la vulgarité et la paillardise. Outre la finesse de la narration, la saveur des dialogues et l’originalité du sujet, il faut aussi insister sur la vitalité du graphisme ! Enfin, ce petit joyau de simplicité nous montre la vie telle qu’elle est, nous rappelant, avec une infinie délicatesse, que faire l’amour n’est pas réservé uniquement à ceux qui sont jeunes et beaux !

© ACBD

Quand on est vieux, les activités se calment : on pèche, on fait le marché, on va au café… Certains n’oublient pourtant d’étoffer leur vie amoureuse comme Edmond qui non seulement fait des rencontres par agence mais peint des nus. Un jour, il s’en confie à Émile qui tombe des nues ! À la mort d’Edmond et après avoir récupéré deux de ses tableaux promis au feu, Émile se dit que son copain n’avait pas tort et décide de prendre la vie à bras le corps d’autant que la nudité des femmes hante de plus en plus ses pensées. Il refuse les vacances que lui offrent ses enfants, revoit la femme que connaissait Edmond et part avec sa petite voiture électrique, en pèlerinage, dans une maison d’enfance. Il y rencontre des jeunes hippies qui aiment la vie naturelle, la nudité, l’amour et le haschich. Autant dire qu’Émile y vit un véritable bain de Jouvence.

Didier Quella-Guyot © L@BD / CRDP

L’avis de L@BD / CRDP : Il faut savourer le scénario pour ce qu’il est : une rareté. Peu de BD se sont intéressées aux pensées des personnes âgées, à leur solitude, à leur désespoir mais aussi à leurs envies, à leurs désirs. Rabaté réussit le pari de nous faire réfléchir et de nous attendrir. Voilà une chronique un brin villageoise en Anjou, bien écrite, quelquefois drôle, toujours optimiste et émouvante, qui souligne avec finesse que l’attrait sexuel n’est pas que l’affaire des jeunes et des top-modèles.

> plus d’infos…
> communiqué de presse 

Pascal Rabaté a déjà été primé par l’ACBD en 1998 pour Un ver dans le fruit paru aux éditions Vents d’Ouest.