Présentation

ACBD – Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée

L’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée) a été créée en janvier 1984, afin de promouvoir l’information sur la bande dessinée dans les médias et réunir les personnes qui traitent régulièrement de bandes dessinées en tant que critiques ou journalistes. L’ACBD tire sa légitimité de sa représentativité fédératrice et de son histoire. Cette association compte aujourd’hui 87 membres (77 membres actifs, 7 membres associés, 3 membres honoraires), chroniqueurs de presse écrite étrangère, nationale et régionale (quotidiens et magazines), de radios nationales et locales, de télévisions et des nouvelles technologies. L’association accueille aussi des chercheurs et spécialistes qui ont rédigé des ouvrages sur la bande dessinée.

Initialement liée au festival d’Angoulême où quelques journalistes entreprenants remettaient en salle de presse le « Prix Bloody Mary » (du nom de l’album de Jean Teulé et Jean Vautrin, premier primé) qui est devenu le « Grand Prix de la Critique », l’ACBD est aujourd’hui le lieu de rapprochement entre journalistes et acteurs du monde de la bande dessinée. En premier lieu entre les journalistes et les professionnels qui s’appuient chaque année sur l’enquête exhaustive de Gilles Ratier pour observer le paysage des publications dans l’espace francophone européen ; le fichier des adhérents permet aux responsables des relations presse des maisons d’éditions de produire un travail plus efficace et plus ciblé. Ensuite entre les journalistes et les différents festivals dont l’ACBD relaie la programmation, l’activité et les palmarès. Enfin elle est un lieu de rencontre des journalistes entre eux, qui, par l’intermédiaire de ce réseau et du forum de son site officiel, se communiquent en permanence les informations du secteur. 

L’ACBD est aussi une structure qui vit tout au long de l’année autour du « Grand Prix de la Critique ». Les différentes étapes de sélection des albums, qui associent l’ensemble des adhérents, sont la garantie de voir émerger un titre qui a vraiment marqué l’année et ce, au regard d’un nombre significatif de journalistes : le débat est nourri, permanent (chacun ayant le droit de s’exprimer). À ce prix s’ajoute depuis 2007, le « Prix Asie de la Critique ACBD » qui distingue un titre asiatique remarquable publié en français au cours de l’année écoulée. Au final, l’ACBD peut revendiquer avec fierté l’ensemble de son palmarès

Le Bureau de l’ACBD
Président : Fabrice Piault (Livres Hebdo)
Vice-présidente : Laurence Le Saux (Télérama, BoDoï)
Vice-président : Antoine Guillot (France Culture)
Secrétaire général : Laurent Turpin (BDzoom.com)
Secrétaire adjointe : Anne Douhaire (franceinter.fr)
Trésorier : Patrick Gaumer (Dictionnaire mondial de la BD Larousse)
Trésorier adjoint : Jérôme Briot (Zoo)

  

À la mémoire d’Annie Baron-Carvais (1953-2007), Yvan Drapeau (1951-2014), Laurence Harlé (1949-2005), Yves-Marie Labé (1954-2010), Marie-Pierre Larrivé (1941-2014) et Pierre Ysmal (1933-2004), nos amis trop tôt disparus…