« Louis parmi les spectres » remporte le Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise 2017

L’ACBD, l’Association des critiques et journalistes de bande dessinée, a le plaisir de décerner le Prix de la critique de la bande dessinée québécoise 2017 à Louis parmi les spectres, d’Isabelle Arsenault et Fanny Britt, édité par La Pastèque.

Louis parmi les spectres a séduit une nette majorité des membres qui se sont exprimés lors de cette troisième édition du prix.

L’ACBD tient à souligner l’extrême délicatesse avec laquelle le duo Britt et Arsenault racontent des histoires simples, touchantes et émouvantes, sans jamais que cela ne soit larmoyant.

L’album met en scène Louis, un jeune garçon vivant au sein d’une famille déchirée par le divorce, la dépression et l’alcoolisme. Entouré de son frère obsédé par la musique soul, de sa mère qui a peur de tout, de son père qui boit et de son meilleur ami Boris, Louis cherche le courage d’aborder son premier béguin, la furtive Billie.

louisspectreFanny Britt est dramaturge, essayiste, traductrice et scénariste de bande dessinée. En collaboration avec Isabelle Arsenault, elle a également publié le formidable Jane, le renard et moi aux éditions La Pastèque (2012).

En plus de faire carrière comme illustratrice jeunesse, Isabelle Arsenault a illustré et scénarisé L’Oiseau de Colette, publié aux éditions La Pastèque (2017).

Le Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise, qui vise à mettre en valeur la créativité, la diversité et la richesse de la bande dessinée québécoise au-delà des frontières du Québec, sera remis le vendredi 17 novembre 2017, à 17 h, au Salon du livre de Montréal, Place Bonaventure, en présence de Jean-Paul Eid et Claude Paiement, lauréats de l’édition 2016.

Louis parmi les spectres a été choisi à l’issue d’un vote des adhérents de l’ACBD parmi 70 ouvrages de bande dessinée publiés par des auteurs québécois entre le 1er juillet 2016 et le 30 juin 2017.

L’ACBD tient également à recommander la lecture des deux autres ouvrages finalistes du Prix : Comment je ne suis pas devenu moine, de Jean-Sébastien Bérubé, publié chez Futuropolis, et S’enfuir : récit d’un otage, de Guy Delisle, publié chez Dargaud.

Le Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise a pour ambition, au même titre que le Grand prix de la critique ACBD, de « soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur y déploie ».

L’ACBD compte 95 journalistes et critiques qui parlent régulièrement de bande dessinée dans les médias dans l’espace francophone européen et québécois.

Les coordonnateurs du Prix de la critique ACBD de la BDQ, Nicolas Fréret (nico.freret@gmail.com) et Marianne St-Jacques (marianne.stjacques@gmail.com) et le Bureau de l’ACBD - www.acbd.fr