Disparition de Marie-Pierre Larrivé

Marie-Pierre l'arrivé aux côté de Fançois Bourgeon © Brieg F. Haslé

Marie-Pierre Larrivé et François Bourgeon © Brieg F. Haslé

Actualités – Janvier 2014

Triste nouvelle pour l’ACBD et le monde de la bande dessinée. Marie-Pierre Larrivé, qui fut pendant plusieurs décennies responsable BD de l’Agence France Presse, une rubrique qu’elle avait créée, est décédée ce lundi 6 janvier 2014 à l’âge de 72 ans.

À l’AFP, Marie-Pierre fut également pendant 36 ans chargée de l’actualité de l’éducation. Journaliste libertaire, elle avait écrit ses premiers articles en 1963 avant de s’installer à New-York pendant cinq ans.

Bédéphile militante, honorée par le festival bdBOUM de Blois pour son indéfectible compagnonnage, membre de nombreux jurys, du Prix Jacques Lob à celui de la Ligue de l’enseignement, elle aura couvert tous les festivals jusqu’à la fin de sa carrière professionnelle en 2006.

Née à Vichy mais Parisienne de toujours, fille du sud de la capitale comme elle aimait à se définir – elle avait grandi dans le 13ème arrondissement –, Marie-Pierre Larrivé avait franchi la Seine pour devenir l’une des personnalités de Montmartre dont elle animait le mensuel d’informations locales Le 18ème du mois.

L’ACBD, l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée dont elle fut vice-présidente, exprime à ses proches son émotion et ses pensées attristées.

Le bureau de l’ACBD

Jean-Christophe OGIER (France Info) Antoine GUILLOT (France Culture)

Fabrice PIAULT (Livres Hebdo)

Gilles RATIER (L’Écho du Centre)

Laurent TURPIN (bdzoom.com)

Brieg F. HASLÉ (Carrefour savoirs)

Patrick GAUMER (Dictionnaire mondial de la BD Larousse)